Les Métiers

Le bourrelier

Portrait de Gabriel Tassart, un artisan qui exerce avec passion le métier de bourrelier au Musée de Plein Air de Villeneuve d’Ascq, dans la maison de Steene, remontée par l’Association Monique Teneur Sauvegarde du Patrimoine Rural, qui vient rencontrer l’artisan.  Autrefois, le bourrelier était incontournable dans le village pour l’agriculture et les transports, encore plus dans les régions de forte agriculture comme le nord où les bêtes de somme, chevaux, mais aussi boeufs et ânes, leur procurent amplement du travail.  Dans son travail, le bourrelier doit savoir travailler avec un égal bonheur le cuir, la peau, les tissus ainsi que

Lire plus »

Le tailleur de pierre

Cette profession est à différencier de celle du sculpteur. Le tailleur de pierre réalise la structure de l’édifice en pierre, murs, voûtes, arcs des portes et fenêtres, escaliers… qui sont des ouvrages géométriques. Le sculpteur, lui, exécute tout ce qui concerne la décoration de l’édifice, statuaire, bas-reliefs,… qui sont des ouvrages figuratifs, personnages, animaux, végétaux, etc. Le tailleur de pierre doit aussi connaître la maçonnerie liée à son métier pour pouvoir implanter un ouvrage au sol, étayer les appareillages lors de la pose, poser les blocs de pierre, bloquer les pierres, etc. Il utilise pour cela les mêmes outils qu’un

Lire plus »

Métiers du bois

A la ferme, à la chaumière ou à l’estaminet, le bois est partout. Près et pâtures étaient entourés de chêne et d’orme notamment dans la région appelée Houtland en flamand, pays du bois. Le charpentier A l’origine, charpentier était le nom de tous les artisans du bois. Jusqu’à la révolution industrielle son métier s’exerce exclusivement avec du bois. Avec le développement de la sidérurgie sur d’autres matériaux, comme les métaux, on parle alors de charpente métallique et de charpentier en fer. Son domaine professionnel est la charpenterie. La signification s’est précisée pour désigner celui qui choisit les bois de charpente

Lire plus »

Journée du boulanger

Si l’on mangeait presque 10 fois plus de pain il fallait de nombreux fournils puis boulangeries. Mais il fallait surtout le travail de l’artisan des fours à pain, le boulanger. Tout commence par le transport des fagots de bois pour allumer un four à 2h du matin. A la main, le boulanger se met à brasser la pâte : 25 kg de farine mélangé à 15l d’eau. On y ajoute 1 kg de levure au bout de 10 min et 500g de sel pour constituer 40 kg de pâte. Tout cela dans une atmosphère surchauffée et humide avec la poussière due

Lire plus »

Le bourrelier

Portrait de Gabriel Tassart, un artisan qui exerce avec passion le métier de bourrelier au Musée de Plein Air de Villeneuve d’Ascq, dans la maison de Steene, remontée par l’Association Monique Teneur Sauvegarde du Patrimoine Rural, qui vient rencontrer l’artisan.  Autrefois, le bourrelier était incontournable dans le village pour l’agriculture

Lire plus »

Le tailleur de pierre

Cette profession est à différencier de celle du sculpteur. Le tailleur de pierre réalise la structure de l’édifice en pierre, murs, voûtes, arcs des portes et fenêtres, escaliers… qui sont des ouvrages géométriques. Le sculpteur, lui, exécute tout ce qui concerne la décoration de l’édifice, statuaire, bas-reliefs,… qui sont des

Lire plus »

Métiers du bois

A la ferme, à la chaumière ou à l’estaminet, le bois est partout. Près et pâtures étaient entourés de chêne et d’orme notamment dans la région appelée Houtland en flamand, pays du bois. Le charpentier A l’origine, charpentier était le nom de tous les artisans du bois. Jusqu’à la révolution

Lire plus »

Journée du boulanger

Si l’on mangeait presque 10 fois plus de pain il fallait de nombreux fournils puis boulangeries. Mais il fallait surtout le travail de l’artisan des fours à pain, le boulanger. Tout commence par le transport des fagots de bois pour allumer un four à 2h du matin. A la main,

Lire plus »
×
×

Panier